<HEAD><TITLE>Qu est-ce que le Dharma ?</TITLE> <META Name="Description" Content="Qu est-ce que le Dharma ?"> <META Name="Keywords" Content="dharma"> </HEAD> <body bgcolor=white> <font face="Arial"> <center><img src="gate.jpg"></center> <font size=2><center><p>Quoi que ce soit, cela n est pas mien (<i>N etam mama)</i> <br /> Quoi que ce soit, je ne suis pas cela (<i>N eso ham asmi)</i> <br /> Quoi que ce soit, cela n est pas mon ego (<i>Na me so att)</i> <br /> <p>Il y a un sans naissance, sans devenir, sans cration, sans conditions <br /> <i>atthi ajtaC abhktaC akataC asankhataC </i> <br /></center></font> <font face="Arial"> <hr> <center><h1>CENTRE D TUDES DHARMIQUES</h1></center> <p align=justify>Cr au dbut des annes 1960, le Centre d tudes Dharmiques ou <a href="lecedh.htm">Centre d'tudes du Dharma (C.E.Dh.)</a> est une association qui se consacre l'tude et la transmission du Dharma du Bouddha . <hr> <h2>Qu est-ce que le Dharma ?</h2> <p align=justify>Le mot sanskrit <i>dharma</i> (pli <i>dhamma</i>) a des sens multiples <a href="#note1">[1]</a>. Au sens large, les <i>dharmas</i> sont les phnomnes, tous les phnomnes, toutes les choses et toutes les existences vivantes, bref tout ce qui est n, devenu, cr, conditionn , y compris donc ce qui peroit les phnomnes, le sujet, le moi humain, l ego et tous ses constituants. <p align=justify>Il est trs difficile, voire impossible d expliquer compltement par des mots ce qu est le Dharma du <a href="bouddha.htm">Bouddha</a> , car il est au-del de la dialectique et on ne peut accder toute sa subtilit et toute sa profondeur que par une connaissance d au-del des mots et des ides . Cette connaissance suprme est appele <a href="prajna.htm"><i>Praj</i></a> en sanskrit (<i>Pa</i> en pli), mot qui doit tre traduit, en suivant son tymologie <i>pra-</i> au-del et <i>J-</i> connatre , par Connaissance transcendante <a href="#note2">[2]</a> ou, en s cartant de l tymologie, Intuition mtaphysique , c est--dire Vue d au-del des phnomnes, Intuition transphnomnale . Traduire <i>Praj</i> par sagesse ou, plus coquettement, par sapience (!) est une grave erreur qui, non seulement rvle une totale incomprhension du Dharma, mais encore rend impossible toute comprhension correcte. <p align=justify>Disons donc, pour simplifier, que le Dharma est le support de l ascse qui conduit la Connaissance transcendante, la vue de l illusion de l ego et l Inconditionn, l Absolu, le sans naissance, sans devenir, sans cration, sans conditions (sanskrit : <i>ajta abhkta ak[ta asaAsk[ta</i>). Prcisons que le mot ascse est employ ici dans son sens originel, venant du grec <i>asksis</i> exercice, pratique, entranement , qui carte, bien entendu, toute ide de mortification ou de pnitence. <p align=justify>Ce Dharma est certainement le seul admettre les sceptiques et leur proposer une ascse acceptable sans a priori. Le mot sceptique vient d une racine indo-europenne <i>*skep , skop</i> regarder , probablement apparente la racine <i>*spek</i> contempler, observer ; il traduit l adjectif grec <i>skeptikos</i> qui observe, rflchit (et n affirme rien) <a href="#note3">[3]</a>. Or, le Dharma et son ascse n ont pas besoin de foi , de croyances, de mythologies, comme le montre le <i><a href="kalamas.htm">Sutta aux Klm</a></i> (Anguttara Nikya 3.65). Il peut donc intresser les sceptiques dus du monde , les nostalgiques, celles et ceux qui peuvent ne pas croire (ou qui ne peuvent pas croire) quoi que ce soit et qui, suffisamment dus, insatisfaits, dsenchants <a href="#note4">[4]</a>, cherchent un moyen, une issue, une chappatoire, une possibilit de se librer du conditionnement phnomnal, de l emprise des choses, de l'emprise de leurs propres dterminants individuels& <p align=justify>Le Dharma est un chemin (<i>mrga</i>) atemporel (<i>akliko</i>), mais qui se perd dans les priodes d obscurantisme. Les Grands veills, les <a href="bouddha.htm">Bouddhas</a> retrouvent ce chemin et le montrent ceux des autres humains qui peuvent comprendre. Il y a donc <a href="prevalence.htm">prvalence du Dharma</a> et le dernier Bouddha plus ou moins historique, lui-mme, loue, honore et rvre ce Dharma plus que toute personne et toute autre chose (cf. Anguttara Nikya 2, ch. III, 21). <p><b>Les trois hypothses principales du Dharma.</b> <p><u>Premire hypothse</u> : <p align=justify>Le moi , l ego est illusoire et cette illusion est la source de tous les maux humains ; faire cesser cette illusion, teindre le moi, l abandonner, s en librer met fin dfinitivement tout malheur, mal tre, mal de vivre, insatisfaction, dception, nostalgie, etc. ; le Dharma rsume ainsi cette proposition : <p></p> <center>Quoi que ce soit, cela n est pas mien (<i>N etam mama</i>)</center> <center>Quoi que ce soit, je ne suis pas cela (<i>N eso ham asmi</i>)</center> <center>Quoi que ce soit, cela n est pas un ego moi (<i>Na me so att</i>)<a href="#note5">[5]</a> </center> <p><u>Deuxime hypothse</u> : <p align=justify> Il y a un sans naissance, sans devenir, sans cration, sans condition <i> atthi ajtaC abhktaC akataC asankhataC</i> <a href="#note6">[6]</a> (sanskrit : <i>ajta abhkta ak[ta asaAsk[ta</i>), autrement dit, il y a un Absolu, un Inconditionn, au-del de tout phnomne quelque subtil qu il soit, et cet Absolu est accessible ici et maintenant, par la cessation de l illusion, l extinction, l exsufflation du moi (<i>nirvGa</i>), qui est abandon total, Batitude de la totale vacuit (<i>atyante [knyat</i>), parfait et complet veil (<i>samyaksambodhi</i>). <p><u>Troisime hypothse</u> : <p align=justify>Il y a en toute existence humaine une possibilit de Connaissance transcendante , <a href="prajna.htm"><i>Praj</i></a> (<i>pra-</i> au-del , <i>J-</i> connatre ) ou Intuition mtaphysique , qui est une connaissance d au-del de la connaissance mentale, dialectique, intellectuelle, rationnelle (ce que le sanskrit nomme le <i>vijGa</i>, la connaissance discriminative). Ce pouvoir (<i>indriya</i>), transphnomnal, nigmatique, paradoxal, au-del du psychisme, indfinissable, indicible, impossible dcrire autrement que par son influence, ses effets, peut s veiller et devenir une force (<i>bala</i>) qui fait Voir l illusion des phnomnes, donc l illusion du moi et qui, au plus haut, donne accs l Inconditionn, l Absolu, abandon total de tout phnomne, donc du moi illusoire, sortie dfinitive de tout malheur, veil (<i>Bodhi</i>) des Arhats <a href="#note7">[7]</a> et des Bouddhas& <p align=justify>Qui admet ces hypothses et se dtermine les vrifier devient un <i>dharmacrin</i> <a href="#note8">[8]</a> celui qui va selon le Dharma ou qui chemine sur le Sentier dharmique , le Noble Sentier Octuple (<i>rycmanga mrga</i>), autre dnomination du Dharma.</font> <hr> <p align=justify><font size=2><a name="note1">[1] La racine verbale de <i>dharma</i> (<i>dhamma</i> en p7i) est <i>DHZ-</i> (prononcer dri ), qui signifie, selon le contexte, tenir, soutenir, maintenir, porter, supporter, avoir, possder, garder, prserver, employer, pratiquer, fixer son attention sur, restreindre, rprimer, rsister, arrter, supprimer, se dcider pour, fixer, assigner ou confrer , imposer, devoir quelque chose quelqu un, subir, tre tenu, port, se soutenir, rester, subsister, exister . Dharma a donc de nombreux sens : nature d une chose, qualit fondamentale, trait caractristique, condition, phnomne(s), chose(s), constituant(s), constitution, rationalit naturelle ou cosmique, loi, loi morale, doctrine, dogme, principe(s), loi ou justice personnifies, tablissement d un ordre, usage(s), coutume(s), pratique(s), norme(s), droit(s), devoir, justice, vertu, mrite. En seraient drivs les mots latins <i>firmus</i> solide, rsistant, fort, ferme, durable, sr, sur quoi l on peut compter ou s appuyer et <i>fretus</i> appui, secours . <p align=justify><a name="note2">[2] Alexandra David-Nel fut la premire employer l'expression Connaissance transcendante quand elle a traduit du Tibtain le <i>Praj Pramit H[daya Sktra</i>, le Stra CSur de la Perfection de Connaissance transcendante. <p align=justify><a name="note3">[3] Renseignements tirs de l excellent <i>Dictionnaire tymologique du franais</i>, par Jacqueline Picoche, aux ditions Le Robert (collection <i>Les usuels</i> du Robert). <p align=justify><a name="note4">[4] Dans les deux sens du terme : qui n'est plus charm, envot, sduit, tromp et qui a perdu ses illusions . <p align=justify><a name="note5">[5] Il semble utile de prciser que quoi que ce soit signifie quelque chose que ce soit et non pas bien que ce soit , car on assiste aujourd hui une confusion entre quoi que et quoique . Pour mieux comprendre cette proposition essentielle, on peut remplacer cela par un lment quelconque de son propre ensemble physiopsychologique, par exemple ce corps n est pas mien, je ne suis pas ce corps, ce corps n est pas mon moi ou bien encore cette conscience n est pas mienne, je ne suis pas cette conscience, cette conscience n est pas mon moi . <p align=justify><a name="note6">[6] Extrait du Nibbana Sutta (chapitre VIII.3 de l Udana). La formulation sanskrite n est pas atteste, mais elle est utile pour la comprhension car, contrairement au pli, le sanskrit montre l tymologie de ces mots. Ainsi, le terme sanskrit <i>saAsk[ta</i>, correspondant au pli <i>sankhata</i>, est form de <i>saA</i> avec, ensemble et <i>k[ta</i> form, compos, confectionn... , du verbe <i>KZ-, karoti</i> faire, crer, fabriquer, etc. On pourrait donc traduire galement <i>asaAsk[ta</i> (<i>asankhata</i>), o le <i>a-</i> initial marque l absence, par sans-formation, sans-composition, sans-confection... . <p align=justify><a name="note7">[7] Mot mot digne, digne de respect . Est Arhat celui ou celle qui a atteint le quatrime et dernier degr d abandon irrversible des dix liens qui lient l existence humaine sa condition illusoire : croyance en un moi, doute strile, attachement aux rgles thiques et aux crmonies, convoitise pour les plaisirs des sens, agressivit, dsir d existence dans le monde de la forme subtile, dsir d existence dans le monde sans-forme, orgueil, agitation et distraction (restes), absence de vue juste (reste). <p align=justify><a name="note8">[8] Prononcer dharmatcharine . <hr size=1> <center><font size=2>All material copyright CEDh, 2010, except otherwise noted. Non-profit distribution permitted.</i></font></center> <a href="http://www.xiti.com/xiti.asp?s=453443" title="WebAnalytics" target="_top"> <script type="text/javascript"> <!-- Xt_param = 's=453443&p=cedh-home'; try {Xt_r = top.document.referrer;} catch(e) {Xt_r = document.referrer; } Xt_h = new Date(); Xt_i = '<img width="39" height="25" border="0" alt="" '; Xt_i += 'src="http://logv11.xiti.com/hit.xiti?'+Xt_param; Xt_i += '&hl='+Xt_h.getHours()+'x'+Xt_h.getMinutes()+'x'+Xt_h.getSeconds(); if(parseFloat(navigator.appVersion)>=4) {Xt_s=screen;Xt_i+='&r='+Xt_s.width+'x'+Xt_s.height+'x'+Xt_s.pixelDepth+'x'+Xt_s.colorDepth;} document.write(Xt_i+'&ref='+Xt_r.replace(/[<>"]/g, '').replace(/&/g, '$')+'" title="Internet Audience">'); //--> </script> <noscript> Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par <img width="39" height="25" src="http://logv11.xiti.com/hit.xiti?s=453443&p=cedh-home" alt="WebAnalytics" /> </noscript></a> <NOSCRIPT>